Bilan de fin de carrière/pré-retraite

Le départ à la retraite marque le début d'une nouvelle étape de votre vie. Démarrez cette transition sereinement en étant accompagné(e) et osez rêver votre retraite !

 

Pour qui ?

Vous êtes en fin de carrière et souhaitez préparer au mieux votre passage à la retraite.

Vous avez du mal à vous projeter dans cette nouvelle période de vie.

Vous appréhendez votre départ à la retraite : peur de passer de « tout » à « rien », peur du vide,  peur de l’ennui, crainte du manque de sens ou d’utilité sociale, crainte de la perte d’identité, de « n’être plus rien », peur du syndrome de glissement, peur de perdre un pan de vos relations personnelles dont une partie est peut-être liée au travail, peur de la diminution des contacts, etc.

Vous vous demandez comment vous allez occuper votre temps libre et craignez que toute activité soit moins stimulante que celle exercée durant votre carrière.

Vous êtes en fin de carrière et vous vous demandez  comment arrêter votre activité (retraite progressive, mi-temps, nouveau job ou retraite complète).

Vous êtes à la retraite et ne la vivez pas très bien (absence de leitmotiv quotidien, manque de sens, cohabitation conjugale difficile, etc).

Vous souhaitez identifier ce qui vous anime aujourd’hui et pouvoir profiter sereinement et joyeusement de cette nouvelle période de vie.

Le BILAN PRE-RETRAITE est fait pour vous !

3 mois d’accompagnement

Le bilan pré-retraite est un coaching sur-mesure spécialement conçu pour les femmes et les hommes souhaitant aborder leur retraite positivement et sereinement. Il s’agit de vous accompagner, sur une période de trois mois, avec des objectifs précis : identifier ce qui fait sens pour vous aujourd’hui et organiser cette nouvelle phase de votre vie de façon à être en adéquation avec votre aspirations, vos envies, vos besoins, vos valeurs et vos contraintes matérielles, financières, patrimoniales, familiales et organisationnelles. Autrement dit, aborder ce renouveau de façon structurée.

Un programme en 4 étapes

La première étape vous permet de faire le deuil émotionnel de votre carrière professionnelle. Nous travaillerons votre rapport au travail et la question de son éventuelle centralité dans votre vie. Il s’agira, à ce stade, de définir qui vous êtes en dehors de votre identité professionnelle. Nous questionnerons également votre rapport au changement et celle de la perte de votre statut social.

Nous travaillerons sur votre histoire de vie, aussi bien personnelle que professionnelle afin de dessiner l’avenir. Il s’agira ici de mesurer l’impact de cette nouvelle transition sur votre vie intérieure, votre vie sociale, votre vie familiale, et votre rythme de vie.

Nous identifierions également vos peurs, craintes, et croyances limitantes quant à cette nouvelle période de vie.

La deuxième étape vous permet d’identifier ce qui vous anime aujourd’hui, autrement dit de trouver votre ikigaï. Saviez-vous qu’au Japon, le concept de retraite n’existe pas ? Dans certaines régions (appelées « zones bleues »), les chercheurs ont observé une concentration étonnante de centenaires et ont conclu, après travaux, que ce phénomène tient notamment à une conscience accrue des raisons pour lequelles ces femmes et ces hommes se lèvent chaque matin. Ils connaissent leur « pourquoi », leur « raison d’être ». Cette seconde étape vous permet donc de répondre aux questions suivantes : quels sont mes centres d’intérêts ? Quels sont mes envies et besoins ? Qu’est-ce qui me motive aujourd’hui ? Comment me sentir utile ?

Il s’agira ici d’identifier des pistes possibles ainsi que des activités vous correspondant.

In fine, vous dessinerez votre scénario de vie post-professionnelle afin de définir votre nouvel équilibre de vie.

La troisième étape vous permet d’identifier l’ensemble des ressources dont vous disposez pour parvenir à mettre en oeuvre ce scénario de vie idéale : compétences, talents, valeurs, degré de motivation, ressources matérielles et financières, etc. Nous étudierons comment réinvestir votre potentiel professionnel pour vous permettre de continuer à vous placer dans un rapport d’utilité sociale. A cette fin, nous identifierons vos compétences transférables sur de nouveaux projets ainsi que les compétences/connaissances que vous souhaiteriez acquérir par plaisir ou pour les mettre au service d’une action loisir/professionnelle/bénévole, etc.

La quatrième étape vous permet d’établir votre plan d’action pour accéder au projet de vie décidé. Nous construirons votre projet de retraite pouvant comporter, en plus de loisirs et de développement de centres d’intérêt, le maintien d’une certaine activité professionnelle, éventuellement différente de celle précedemment exercée. Nous définirons ensuite ensemble les étapes de mise en place de vos projets et vous aiderons à programmer vos journées.

Un programme complet

Le bilan pré-retraite comprend :

  • Les 4 étapes pour vous créer une retraite sur mesure
  • 6 séances de travail individuelles
  • Des travaux inter-séances
  • Des fiches outils
  • Des recommandations de lecture/podcasts, etc
  • 1 séance individuelle Skype post-accompagnement (3 mois après la dernière séance du bilan)

L’investissement pour votre BILAN PRE-RETRAITE est de 3000 euros TTC.
Possibilité de paiement échelonné.

Prêt pour votre bilan pré-retraite ? Contactez-nous !

contact@orsc.email

Témoignages

Avocat depuis environ une quarantaine d’années, je voyais arriver la retraite avec une certaine forme d’angoisse. J’avais certes l’idée de me mettre davantage au golf que je pratiquais de temps en temps depuis quelques années mais un problème à la colonne vertébrale a balayé ce projet. Devant dire adieu au sport, j’ai été un soir faire un tour avec mon épouse dans un club de tarot, auquel nous savions jouer l’un et l’autre, mais j’en suis ressorti déprimé car il n’y avait que des personnes âgées, sympathiques certes mais j’ai eu l’impression d’être dans l’antichambre d’un EPHAD. Je me suis retrouvé d’un seul coup au pied du mur, à quelques semaines de ma cessation d’activité professionnelle, sans avoir la moindre idée de la façon dont je pourrais occuper cette nouvelle tranche de vie. Un confrère m’a alors conseillé de me faire coacher pour aborder cette nouvelle étape et il m’a donné les coordonnées d’Oser Rêver sa Carrière. Je ne le remercierai jamais assez car il m’a probablement évité ce qui est arrivé à mon meilleur ami, avocat lui aussi, qui a tourné en rond pendant des mois après avoir raccroché la robe pour finir dans une dépression dont il a du mal à sortir. Le bilan pré-retraite que j’ai suivi avec Marina m’a permis de faire une introspection utile et de comprendre ce qui pouvait m’intéresser en dehors du droit. Cela a été un peu difficile au démarrage mais payant à la fin. Marina m’a aidé à comprendre que je ressentais, sans en avoir conscience, une aspiration pour la spiritualité. Aujourd’hui, je suis inscrit à une initiation en ligne au bouddhisme (deux cours par semaine : l’un de philosophie bouddhique, l’autre de méditation) et à un Mooc du Collège des Bernardins. Je lis énormément sur ces sujets. Tout cela me passionne et je suis un retraité épanoui ! Ce n’était pourtant pas gagné au départ.

Jean-Pierre, Avocat retraité, Paris

Se faire coacher pour partir à la retraite… je n’y aurais jamais pensé en milieu de carrière mais plus la « dead line » approchait, plus j’angoissais. J’avais l’exemple de mes propres parents commerçants qui n’avaient pas bien vécu leur retraite… J’ai voulu m’épargner la déprime post-carrière. Avec Caroline, nous avons cheminé pour identifier mes peurs, leurs origines et mes envies. En partant de ces dernières, il a été facile de tirer la pelote de laine et de cibler des activités sympas et intellectuellement nourrissantes. Plus globalement, c’est un projet de vie que nous déterminé. J’en suis ravie. Mes angoisses ont disparu. J’ai appris à profiter autrement du temps qui passe et à consacrer mon énergie à des activités me tenant à coeur : yoga, moments avec mes enfants et petits-enfants, cours d’histoire de l’art, etc. Une nouvelle vie, mais aussi une nouvelle philosophie de vie !

Chantal, Directrice de crèche retraitée, Paris

On propose des bilans de compétences ou des coachings aux salariés souhaitant faire le point sur leur carrière. Mais qu’offre-t-on aux personnes en fin de carrière et redoutant la retraite ? Pas grand chose ! Quelle soulagement quand j’ai découvert la prestation d’Oser Rêver Sa Carrière sur Linkedin. J’ai appréhendé mon départ à la retraite pendant deux ans. Je reculais l’échéance… Sincèrement, je voyais la retraite comme une « petite mort ». Mais grâce à l’accompagnement de Marina, j’ai envisagé les choses avec un regard neuf et bien plus positif. J’ai pu relire mon parcours professionnel, relire ma vie et cibler les choses qui m’intéressent. Nous avons tout détaillé et établi un plan d’action non plus pour « combler » le temps comme je l’imaginais mais pour profiter de tout ce temps qui s’ouvrait devant moi. Je peux dire que je suis une retraitée heureuse. Avec des jours où la vie professionnelle et son rythme soutenu me manquent évidemment. Mais je ne suis plus perdue et apeurée. Merci Marina !

Annie, Avocate retraitée, Paris

Grâce à Marina, je me déclare aujourd’hui « STF », Sans Travail Fixe, parce que je n’ai pas arrêté d’agir, j’ai juste agi à mon départ à la retraite, dans des domaines variés et très nombreux que nous avons identifié. Quand j’ai arrêté d’être prof’, je me suis rendue compte que trois choses me manquaient : le contact avec les élèves, la préparation des cours et l’ambiance de la salle des profs !!! Pour le contact avec les élèves et sur les bons conseils de Marina, je suis retournée plusieurs fois faire des petits tours dans mon établissement. Pour la préparation des cours, j’ai trouvé d’autres choses à préparer, comme la liturgie dans ma paroisse, pour combler ce manque. Pour la salle des profs, j’y suis retournée aussi, et me suis vite aperçue que le contact n’était pas du tout le même quand on arrivait en visite et quand on y était naturellement pour y travailler ou s’y reposer. Du coup, j’ai compris que c’était du passé et j’ai fait avec Marina le « deuil » de cet aspect là. Ce qui a été difficile au début de la retraite, c’est, assez curieusement (parce que je ne m’y attendais pas) l’absence d’organisation horaire. J’ai alors réalisé que depuis mon entrée à l’école, jusqu’à mon départ en retraite, mon horaire et mes temps de travail et repos m’avaient toujours été imposés par le rythme scolaire, universitaire et de nouveau scolaire… Avec le coaching, je me suis autorisée à faire ce que je voulais quand je voulais (bien que ce soit super sur le papier, ce n’est pas toujours évident et encore moins automatique de « s’autoriser à »). Et après tout, cette « liberté », je l’avais bien méritée ! Maintenant, je profite de mon mari, je profite du temps en m’investissant dans des choses agréables et stimulantes intellectuellement. Je suis aussi active qu’avant en fin de compte !

Muriel, Enseignante retraitée, Tours

Téléchargez notre dernier Ebook

Êtes-vous vraiment heureux(se) au boulot ? Pour le savoir, faites le test Oser Rêver Sa carrière ! Complétez le formulaire et vous recevrez l'ebook directement dans votre boîte mail.

Votre demande a été enregistrée. Rendez-vous dans votre boîte mail !